Return to site

Le leadership de la bienveillance

CONFÉRENCE PROPOSÉE PAR BLISS YOU

Qu'est-ce qu'un "leader bienveillant" ?

Vous l'avez compris, une organisation bienveillante est focalisée sur une vision, un but et des objectifs partagés. En tant qu'entité elle fixe un cap et des règles qui favorisent le bien-être des individus qui la composent de façon à accomplir son objet. L'organisation dans son ensemble à une vision qui est partagée et alimentée par chacun de ses membres. Cette vision constitue en quelque sorte la colonne vertébrale de l'ensemble, ce qui soutient l'édifice. Chaque vertèbre représente une valeur partagée par chaque membre, qui permet de satisfaire le besoin de sens individuel et collectif, tout en régulant les relations entre les parties.

On peut légitimement supposer que tout leader, qu'il se considère spirituel ou non, agit selon des valeurs plus ou moins conscientes. Le fait d'identifier ces valeurs et d'apprendre à fédérer autour d'elles est un savoir-faire important pour développer une organisation pleine de sens pour l'entrepreneur, ses associés, ses collaborateurs, ses fournisseurs et ses clients. Il n'existe évidemment pas de formule toute prête: il faut d'abord prendre conscience de l'importance qu'il y a à respecter ses propres valeurs. Ensuite, il est utile de formuler les valeurs essentielles qui donneront la direction, fédèreront chacun des membres de l'équipe et, donc, qui auront au final un impact sur les clients et sur les résultats qui seront produits au final. Il faut alors apprendre à utiliser la vision et les valeurs de l'organisation comme filtre préalable à toute décision ; en se demandant par exemple "comment tel ou tel choix satisfait-il (accomplit-il) la vision et les valeurs de l'entreprise"? Chacun doit être formé sur l'importance structurelle de la vision et des valeurs. Après les avoir discutées pour se les approprier, chacun doit s'engager à les soutenir et à les faire respecter.

Ainsi, on créé une "culture d'entreprise" qui soutient la croissance personnelle et collective tout en donnant du sens. Selon moi, c'est cela la spiritualité au travail: la pratique quotidienne d'une vision et de valeurs partagées qui cristallise le sens - et donc la spiritualité - que chacun donne à ce qu'il fait.

Un leader, de mon point de vue, c'est quelqu'un qui porte une vision et se met au service de celles et ceux qui, ensemble, vont contribuer à l'accomplissement de la vision. C'est un catalyseur, quelqu'un qui fixe le cap puis qui aide tout ceux qui entrent au service de la vision - et non pas du leader - à donner leur meilleur d'eux-mêmes, à se révéler et à s'épanouir dans leur rôle au service du groupe. Devenir, au 21ème siècle, un "leader spirituel professionnel" - soyons fous ! - consiste donc à élaborer un cadre spirituel et professionnel qui donne du sens aux actions quotidiennes tout en respectant chaque individu dans ses différences. Et, selon moi, c'est la responsabilité du leadership de parvenir à cela.

Identifier ce qui pourrait caractériser une "organisation bienveillante" peut sans doute nous aider à comprendre le rôle que joue la spiritualité (et donc l'identification de valeurs autour desquelles fédérer) dans l'organisation, la façon dont elle peut influencer les comportements et, en conséquence, les résultats. Cela nous permettrait de comprendre l'intérêt que pourrait avoir une spiritualité au travail pour la communauté professionnelle.

​​5 Caractéristiques d'une "entreprise bienveillante"...

Selon Kent Rhodes, consultant en leadership organisationnel, voici cinq caractéristiques, qui sont aussi des valeurs, qu'un leader spirituel peut veiller à mettre en place dans son organisation:

  • Faire "durable"

La croissance illimitée ne peut être la règle dans un monde au ressources limitées. Une organisation spirituelle agit de façon durable, c'est-à-dire avec la préoccupation de respecter et d'utiliser au mieux les ressources. L'organisation doit évaluer son impact à long-terme ainsi que les implications non éthiques de ses actions, qui pourraient affecter ses affaires.

  • Apporter sa contribution

Au-delà de l'excellente contribution d'un produit ou d'un service, l'organisation spirituelle contribue à la croissance de ses collaborateurs, de ses fournisseurs et, de façon ultime, à un monde meilleur. En tant que leader, votre rôle consiste à fournir au monde des solutions au-travers de produits et services qui rendent le monde plus beau.

  • Récompenser la créativité

La créativité est une nécessité vitale pour toute entreprise spirituelle. Le monde change et vite! Plutôt que de simplement s'adapter, le leader spirituel anticipe et génère le changement. Il considère que la créativité est en chacun et doit être entretenue. Pour cela, il met en place des processus créatifs de groupe et favorise l'initiative individuelle. Chacun devient ainsi collaborateur et co-créateur de la réussite collective.

  • Favoriser l'intégration

Le domaine du travail est devenu une source d'exclusion pour beaucoup: chômeurs, travailleurs handicapés, minorités ethniques ou sexuelles, etc. Une organisation spirituelle favorise l'inclusion et la mixité d'horizons culturels ou professionnels pour sa richesse et son effet synergique potentiel. Un important sentiment d'appartenance à une communauté peut en résulter, grâce à une vision partagée.

  • Promouvoir les talents

Les organisations sont conscientes depuis longtemps des avantages qui existent lorsque des collaborateurs partagent des valeurs. Le mot "collaboration" prend alors tout son sens. En reconnaissant que la recherche personnelle de spiritualité et de réalisation n'est pas nécessairement séparée du travail, les organisations jettent les bases qui engendrent la compréhension et la coopération entre les employés. Les entreprises qui comprennent ce qu'est la spiritualité au travail vont au-delà des encouragements à l'apprentissage et à la croissance personnelle: elles aident les employés à développer le sentiment d'une "vocation" ou l'identification de la passion de leur vie et leur travail. Ces entreprises mettent l'accent sur la découverte et l'utilisation appropriée des dons personnels et encouragent leurs employés à utiliser leurs talents uniques dans l'organisation.

Conclusion

Si vous décidez de devenir un leader bienveillant ou un "employé bienveillant", prenez garde en cherchant à mettre en oeuvre ces caractéristiques: ne reprenez pas de la main gauche ce que vous avez mis en place avec la main droite. Soyez intègre, congruent. Autrement dit, prenez la peine d'être cohérent entre ce que vous pensez, ce que vous dites et ce que vous faites.

Appliquez-vous à vous-même les caractéristiques que vous choisissez et soyez un exemple pour ceux qui vous suivent. Même si chacun à évidement le droit à l'erreur, un seul faux geste pourrait décrédibiliser tout l'ensemble de la démarche: pensez ce que vous dites, dites ce que vous faites et faites ce que que vous dites. Bref, soyez cohérent et intègre. Souvenez-vous aussi de ce propos que l'on attribue, peut-être à tord, à André Malraux: "le XXIème s. sera spirituel ou ne sera pas".

À chacun de faire son choix.

Gaelle Tuffigo, guide en mindfulness, leadership bienveillant

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly